Histoire des jeux d'argent au Canada

Histoire du jeu au Canada

Vous pensez que les jeux d'argent sont un phénomène plutôt récent au Canada ? Détrompez-vous ! En réalité, les jeux de d'argent et de hasard sont plus anciens que le Canada. Faisons un peu d'histoire : notre pays est né en 1867, mais, bien avant que l'homme dont le visage orne les billets de 10 dollars ne devienne notre Premier Ministre, les autochtones tentaient déjà leur chance en pratiquant diverses formes de jeux d'argent.

En 1497, John Cabot a découvert une population autochtone qui jouait à des jeux de hasard. Les jeux étaient censés aider leur développement physique, mental et spirituel. Cabot ne le savait peut-être pas à l'époque, mais cela fait plusieurs millénaires que les hommes s'adonnent aux jeux d'argent.

Évidemment, à l'époque, on ne jouait pas avec des dés et des cartes. Au Canada, on utilisait alors plutôt des bâtons et des cailloux, mais le concept de jeu de hasard de base restait le même. Au 18ème et au 19ème siècle, quand ils sont arrivés en masse dans le Nouveau Monde, les immigrants européens ont apporté avec eux leurs jeux préférés, comme la roulette, le blackjack et le baccara : un nouveau chapitre de l'histoire des jeux d'argent s'ouvrait.

De l'interdiction à la régulation

interdiction bannit le jeu

En 1892, le Code criminel canadien a banni toute forme de jeux d'argent. Cela n'a pourtant pas duré longtemps. Au fur et à mesure que le temps a passé, les idées sur le jeu ont également évolué. En 1900, le bingo et les tombolas furent autorisés à des fins caritatives. Dix ans plus tard, les courses hippiques furent ajoutées à la liste des formes acceptables de jeux d'argent. Et en 1925, les foires et les expositions se virent accorder le droit d'organiser des évènements liés à du jeu.

En 1969, le Gouvernement canadien a compris que les loteries pouvaient lui rapporter gros. Le Code criminel a donc été modifié, afin de permettre aux gouvernements fédéraux et provinciaux d'organiser des loteries en vue de financer des projets spéciaux. La toute première loterie fut organisée en 1974 pour recueillir des fonds pour les Jeux Olympiques de Montréal.

Au fil des ans, les provinces se virent accorder plus de droits pour mettre en place des loteries, des courses hippiques, des machines à sous vidéo et des casinos. Aujourd'hui, vous pouvez trouver des casinos dans quasiment n'importe quelle province du Canada. Ce sont devenus des destinations incontournables pour les touristes et les amateurs de jeux d'argent.

La relation entre les casinos et le gouvernement au Canada varie d'une province à une autre. Dans certaines, les casinos appartiennent au gouvernement et sont exploités par celui-ci. Dans d'autres, ils sont également la propriété du gouvernement, mais ils sont gérés par des entreprises privées. Dans les deux, ce sont des établissements fiables, qui génèrent des revenus importants.

L'essor des casinos "en dur" au Canada

physiques au Canada

439 millions de dollars : il s'agit de la somme que la société Caesars a dépensé pour rénover et changer l'image de son casino à Windsor, en Ontario, il y a quelques années, et qui s'appelle désormais le Caesars Windsor. Le casino d'Ontario à la frontière de Detroit n'est pas mal non plus, et rivalise avec les casinos haut de gamme que vous pouvez trouver à Sin City.

Ceci n'est qu'un exemple parmi tant d'autres du formidable essor des casinos canadiens, qui ont poussé comme des champignons aux quatre coins du pays, pour répondre aux besoins du nombre grandissant d'amateurs de roulette et de blackjack. En Ontario, on compte ainsi une quinzaine d'établissements, de Windsor à Niagara Falls en passant par Rama, Gananoque et Point Edward. Il existe également de très beaux casinos dans le Manitoba et en Colombie-Britannique.

Le Québec n'est pas en reste : trois casinos y ont ouvert leurs portes dans les années 1990, qui figurent parmi les meilleurs du continent américain : le casino de Montréal en 1993, le casino de Charlevoix en 1994, et le casino du Lac-Leamy en 1996. En 2009, Mont-Tremblant s'est également doté de son propre casino, bâti dans un site naturel de toute beauté. En 2016, les amateurs de casino canadiens ont ainsi le choix entre plusieurs dizaines d'établissements de grande qualité.

Comment les sites de casino en ligne et les salles de poker ont changé la donne

casinos en ligne et les salles poker

Aujourd'hui, des milliers d'opérateurs de casino en ligne sont accessibles depuis le Canada. Des centaines de salles de poker et des milliers de casinos en ligne font ce que les casinos traditionnels sont incapables de faire : ils apportent le casino chez vous. Trouver un casino en ligne sur lequel jouer est aussi simple que de faire une recherche sur Google. Les sites de casino en ligne les plus réputés sont réglementés par des commissions internationales spécialisées dans le jeu, et vous pouvez leur faire confiance.

Les Canadiens dépensent des milliards de dollars sur le jeu, et les sites de casino en ligne qui ne sont pas nécessairement basés au Canada empochent une grosse partie de l'argent. Certains gouvernements provinciaux en ont pris de la graine, et ont décidé de construire d'ouvrir leurs propres sites de jeux en argent réel. En Colombie-Britannique, le site PlayNow a ainsi vu le jour ; au Québec, la société d'Etat Loto-Québec a lancé en 2010 Espacejeux, son site officiel. Toutefois, ces deux sites ont un peu de mal à faire concurrence aux casinos étrangers, qui proposent bien souvent des promotions au top, un choix de jeux plus vaste, des taux de paiement plus intéressants.

Retour sur l'histoire du casino en ligne

bienvenue des casinos

Les jeux en ligne ont démocratisé le poker, la roulette et le craps, et a totalement changé notre perception du jeu. Prenons l'exemple du poker. Avant les années 2000, si vous disiez autour de vous que vous jouiez au poker pour gagner votre vie, on vous considérait au mieux comme un dépendant au jeu, au pire comme un criminel. On s'imaginait tout de suite des salles de jeux illégales, ou dans des casinos situés des pièces sombres et enfumées, où il se passe des histoires sordides. Et si vous assuriez à vos interlocuteurs que vous jouiez dans des salles de poker légales à Las Vegas, ils supposaient que vous viviez dans votre voiture, pour essayer de rembourser vos innombrables dettes de jeu.

Aujourd'hui, si vous dites à quelqu'un que vous venez de rencontrer que vous jouez au poker pour gagner votre vie, c'est une toute autre histoire : on s'imagine un mode de vie radicalement différent, faste et luxueux. On pense tout de suite que les joueurs de poker gagnent beaucoup d'argent.

Ce changement de mentalité vient du fait que nous avons tous vu des médecins, des avocats, des comptables, des traders, des professeurs d'université et toutes sortes de professionnels troquer leur travail bien payé contre des jetons de poker. Et on sait maintenant que le poker, c'est bien plus que placer des jetons sur le tapis et croiser les doigts. C'est un jeu très complexe, qui nécessite de solides compétences.

Jouer en ligne au Canada : la prudence avant tout

Les Canadiens ont énormément de choix, en matière de jeux en ligne, car ils peuvent accéder légalement à tous les casinos virtuels du monde. Toutefois, il serait idiot de faire une confiance aveugle à tous les casinos en ligne canadiens en argent réel. Pour éviter de tomber dans les pièges que vous tendent les opérateurs malhonnêtes, choisissez un des sites de notre sélection. Notre équipe d'experts du casino ont en effet testé tous les casinos du Canada en 2016, afin de trouver les meilleurs. Les casinos que nous vous recommandons répondent ainsi à tous nos critères d'excellence, aussi bien en matière de diversité des jeux, de qualité des logiciels, d'équité et de sécurité que de compatibilité avec les tablettes et smartphones. En optant pour un des casinos que nous avons testés et approuvés, qui sont au top sur tous les points, vous êtes sûr de faire le bon choix !